On en parle...

Chapitre I : Actualités

INFO - ARTE et le sous-titrage collaboratif

Ou comment Arte encaisse des subventions de la Communauté européenne pour faire traduire ses émissions par des traducteurs amateurs et bénévoles, au détriment de la qualité, mais surtout du droit d’auteur.

Sachant que le traducteur est un auteur, on rappellera l’article L121-1 du code de la propriété intellectuelle.

  • L’auteur jouit du droit au respect de son nom, de sa qualité et de son œuvre.
  • Ce droit est attaché à sa personne.
  • Il est perpétuel, inaliénable et imprescriptible.

Découvrez dans les articles indiqués ci-dessous comment Arte tire un profit commercial du travail de bénévoles.

Laisser un commentaire

Logo de la Société Française des Traducteurs